Les manipulateurs et les pervers narcissiques :

Qui sont t'ils ?...   Comment opèrent t'ils ?...

 

 

 Un sujet sur lequel une question inquiétante persiste :

 

Serions nous dans une société non pas composée de gens "interessants"

mais plutôt dans une société de gens "interessés" ?... De là, il n'y aura

   qu'un pas à faire pour s'en rendre compte.

 

 

  La manipulation quelle qu'elle soit, s'inscrit toujours dans un processus de communication, de relation humaines. L'idée centrale

  est d'exercer une influence sur autrui, non pas par ascendant ou par recours à l'argumentation, mais par des moyens considérés

  comme immoraux, sans respect de la personne, à travers une mentalité dominée par le cynisme... La manipulation est ainsi   une tentative d'exercer sans partage un pouvoir sur une personne, un groupe ou une structure, et s'appuie sur une relation

  déséquilbrée de type : Gagnant-Perdant... ( source internet )

 

 

  La manipulation et la perversion narcissique sont des pathologies qui ressortent fréquemment là où interviennent des notions

  de hiérarchie, de réglement intérieur, de pouvoir, tels qu'employeur, chefs, responsable de service, délégué syndical, nos chers

  élus au gouvernement... et dans un moindre contexte : Nos amis ( soi disant )... nos collègues... et en plus grave : Notre famille.

 

  Si la nature humaine défend naturellement ses intérêts ( parce qu'elle est faite ainsi ) sans doute, qu'il y aura des limites

  à ne pas franchir, déjà pour éviter le ridicule sur lequel malheureusement, les manipulateurs ne savent pas toujours faire.

  Une question reste en suspend : Est t'il possible d'obtenir quelque chose de quelqu'un : Sans avoir recours à le manipuler ?

 

La réponse est OUI.

 

  Là où la qualité de la communication va jouer un rôle déterminant, il existe heureusement des solutions favorables à un terrain

  d'entente entre plusieurs entités pour que chacune bénéficie d'un retour gratifiant : Tout cela reposera sur la capacité des deux

  parties. Dans le cas où l'une d'entre elle fait ressortir des blocages, des difficultés à s'exprimer, ou des instabilités d'humeur,

  ces conditions nous permettront d'évaluer assez rapidement le degré d'imposture, voire d'incompétence de nos interlocuteurs.

 

  Globalement, si un individu est perçu comme un éventuel manipulateur, son degré de manipulation sera proportionel à son degré

  de dépendance sur les autres... Le manipulateur étant conscient qu'il ne peut pas toujours obtenir seul ce qu'il désire, s'appuiera

  sur une stratégie visant à inverser les rôles, le but étant ici de nous faire croire que rien n'est possible sans lui... Etant lui-même

  dépendant d'autrui, il tentera donc d'établir chez les autres, une dépendance sur sa personne.

 

 

  Pour reprendre le discours d'une jeune psychologue, ces individus fonctionnent un peu comme les vampires au cinéma

  du fait qu'ils redoutent les effets destructeurs de la lumière... Autant pour la tonalité de leur discours, l'obscurité reste

  l'unique dispositif leur procurant l'illusion de ne pas être détectés.

 

  Tenter de légiférer avec un manipulateur n'est souvent qu'une perte de temps puisque sa pathologie lui interdit d'admettre

  qu'il peut être fautif ou avoir engagé sa responsabilité dans un litige. En cas de reproche, il niera tout en bloc sans réfléchir.

  Se considérant comme un être parfait, le manipulateur ne se rend pas compte qu'il raisonne seulement qu'avec son égo.

 

  Les manipulateurs sont fréquemment perçus comme des individus opportunistes, cependant, leur stratégie n'est en fait qu'un

  rôle qu'ils jouent, qu'ils jouent parfois à merveille et qu'ils perfectionnent sans relâche, néanmoins, cette perfection est souvent

  tronquée par la nonchalance, voire la responsabilité d'un entourage qui les laisse faire : Ce qui laissera trainer un effet trompeur

  aux yeux du manipulateur qui lui-même, ( ou elle ) englué en permanence dans ses illusions, ne détectera pas l'anomalie.

 

  Jouant constamment avec le "système" et ses réglements, il s'agit là de la pièce maîtresse qui va alimenter la perversité de leur jeu

  et leur sentiment de "suprématie"... Néanmoins, dans un language plus direct : Si ces individus perçus en tant que tels, pouvaient

  se prendre le tabouret dans les gencives à chaque occasions qu'ils abusent : Nous en croiserions déjà beaucoup moins... ( CQFD )

 

 

  De façon schématique, comment fonctionne un manipulateur ( trice ) ?

 

  C'est un individu qui vole une pomme sur un étalage : Nous sommes derrière en train de le filmer en temps réel avec un camescope.

  Après les faits, nous lui montrons le film... Il affirmera que ce n'est pas lui sur la vidéo... ou nous soutiendra que le film est truqué !

  Globalement, cela fonctionne comme ça pour pratiquement tout... Se rappeler que nous sommes tous des "inférieurs" à ses yeux  

  et l'essentiel pour le pervers est de conserver à tout prix, son illusion d'avoir raison. Véritable roi de l'illusion et marionnettiste

  permanent de son entourage, le manipulateur sera capable de déployer plusieurs attitudes en l'espace d'une seule minute :

 

                                                1 - De plaisanter avec nous, sous un air jovial et des petits yeux "rieurs".

                                                2 - De nous raconter ses misères en espérant qu'on pleure avec lui ( ou elle )

                                                3 - En cas d'un désaccord : Haineux et menaçant, il sera prêt à nous gifler.

 

Au stade de la perversion narcissique : ( manipulation exacerbée )

 

  Outre le sentiment de ne jamais se sentir responsable de quoi que ce soit : L'essentiel du mécanisme chez le pervers consiste

  à obtenir quelque chose de quelqu'un sans s'en acquitter de la valeur... Capable de changer instantanément d'humeur comme

  de chemise, le pervers narcissique souvent conscient qu'il n'a jamais rien à offrir en échange, trouvera toujours les arguments

  culpabilisants pour convaincre par la suite son interlocuteur : Que c'est bien lui qui est redevable.

 

 

Un bref aperçu :

 

      1 - Lorsque vous ressentez un malaise en sa présence.  

2 - Qu’il conteste en majorité tout ce que vous dites.

        3 - Qu’il passe sans arrêt par-dessus vos arguments.

      4 - Qu’il vous laisse peu d’espace pour vous exprimer.

       5 - Qu’il vous coupe tout le temps la parole.

       6 - Qu’il affectionne les rapports de force.

       7 - Qu’il s’impose partout où il se trouve.

       8 - Qu’il adapte son langage à l'interlocuteur.

    9 - Qu’il hausse très rapidement le ton.

      10 - Qu’il change d’humeur instantanément.

     11 - Qu’il se mêle de ce qui ne le concerne pas.

   12 - Qu’il rejette la faute sur les autres tout le temps.

 

                               Les possibilités sont élevées que vous ayez à faire à un MPN : ( Manipulateur Pervers Narcissique )                                Dans ce cas, prenez le temps de vous rassurer que le problème ne vient pas de vous… Mais de lui !

 

 

Si vous détectez une instance de perversion narcissique au féminin :

 

( Un exemple ici vécu en entreprise )

- Qu’elle fasse sournoisement intervenir les autres à sa place.

- Qu’elle attende que vous régliez un problème gênant à sa place.

- Qu’elle tente sur vous une très soudaine " mise aux petits soins "

          

      Qu'en cas d'échec et par la suite :

   

 1 - Elle vous nargue.

   2 - Elle vous méprise.

  3 - Elle vous ignore.  

4 - Elle vous provoque à travers un jeu de rôle préétabli :

    Sans erreur, vous êtes bien face à une manipulatrice.

 

***

Pour en savoir plus, quelques liens :

 

Comment repérer une personnalité manipulatrice ?  -  ( You Tube )

Les pervers narcissiques peuvent t'ils guérir ?  -  ( You Tube )

 La communication avec le pervers narcissique -  ( You Tube )

 Les personnes toxiques : les détecter et s'en défendre  - ( You Tube )

Les pervers narcissiques au bureau - ( You Tube )

Test : Document pdf

 

 

 

 

***

 

 

A partir du discours des professionnels ( psychologues )

Autant pour les femmes… que pour les hommes :

 

  La culpabilisation et l’inversion des rôles restent leurs armes favorites pour guider leur navire. En cas d’échec et détestant qu’on leur   résiste, si des vérités gênantes leur font obstacle, soit ils reviendront à la charge, soit ils prendront la fuite pour éviter l’affrontement.   Reconnus comme des personnages artificiels et toxiques, les MPN sont de véritables machines à mensonge programmées pour broyer

  nos âmes… Avides de pouvoir et de reconnaissance, les MPN n’en restent pas moins des imposteurs dépendants de leur entourage.

 

  Pour mettre fin à une situation pesante : De se comporter exactement comme eux ( situation miroir ) peut fournir des résultats pour

  les neutraliser... Lorsqu'on est détenteur de vérités, ce bouclier fera que ces gens ne pourront lutter très longtemps... Même sous   couvert de leur arrogance... voire de leur vexation : Ils n'insisteront pas et finiront par s'éclipser... Quant au mépris et au silence

  qui en résultent, ces réflexes bien connus seront rarement vus comme étant le "trophée" de leur prétendue "suprématie".

 

 

N’admettant aucune faute :

 

  Les MPN sont des individus souvent incurables... Dès lors qu'ils ont compris avoir été « démasqués » même que partiellement,

  vus parfois comme des fugitifs et des poltrons inaptes à se remettre en question, sans remords, ils changeront instantanément

  de terrain pour faire perdurer leur imposture ailleurs... Ne voyant pas l'utilité de changer, leur but vise à entretenir leur illusion

  de pouvoir qui n'est autre que celle par laquelle nous allons trop souvent les laisser faire !

 

 

 Depuis que l'homme a développé un monde d'échange de biens et de services :

 

Il a aussi créé un monde de profiteurs et de menteurs. Si la qualité de la vie est en partie liée à nos relations,

face à de telles dérives, décider de ne plus en avoir, sera la seule alternative permettant de se protéger de 

ces personnages malsains : Le juste prix à payer finalement pour consommer une vraie tranquilité.

 

 

 

***